top of page
Plan Général Byskal nuit_edited.jpg

BYSKAL, une vie autour du Volcan

BYSKAL est une ville toute particulière puisqu'elle a été érigée, il y a des centaines d'années autour d'un volcan qui continue régulièrement à rappeler les habitants à son bon souvenir... En effet, celui ci déverse de façon régulière quelques amas légers de lave incandescente, que les hommes ont appris à dompter en trois canaux profonds qui déversent le trop plein en mer, telles des saignées descendant du dôme de la ville, comme blessée à jamais. Les "Curetiers" sont des esclaves ou prisonniers qui déblaient ces canaux au péril de leur vie, tentant d’œuvrer entre deux coulées de lave, produisant ce travail harassant qui permet ainsi que jamais les canaux ne se bouchent des résidus de lave froide.

Vivre au plus près du volcan est réservé aux gens de petites conditions, aux quartiers insalubres où le volcan rappelle de façon incessante que la vie ne tient qu'à un fil, ne serait ce que par la puissance destructrice qu'il représente mais aussi par la précarité ambiante et le prix de la vie qui est particulièrement bas en ces lieux.

Les nantis, les nobles et marchands préfèrent élire leurs belles demeures sur la terre ferme, face au volcan, ou dans les faubourgs, en de beaux quartiers profitant ainsi du passage des marchandises qui doivent passer forcément par les rues ou les quartiers qu'ils contrôlent. Mais malgré des apparences de façades, une guerre commerciale se joue entre les grandes familles de la ville pour le contrôle des accès, de la porte de la ville jusqu'au port.

D'autres s'accrochent autour de ce port ou dans les quartiers Est de la Cité, qui, pour certains, s’enfoncent inexorablement dans l'eau, au gré des secousses séismiques, ou des réveils du volcan

Vivre à Byskal, c'est vivre en danger permanent, de par une nature impitoyable qui a rendu nombre d'habitants endurcis et peu empathiques.

Où se situe l'action de cette Histoire?

Au bout de la Rue des Grands Pas se situe un ensemble de ruelles et d'impasses regroupées en l'appellation du Quartier des Truchements. Plusieurs venelles, impasses et autres "coupe-gorges" forment ce quartier, reconnu pour accueillir certaines Guildes puissantes mais dont l'emplacement exact n'est connu que des protagonistes eux mêmes. L'Impasse des Suaires est sans doute l'une des rues les plus dangereuses pour ceux qui n'ont rien à y faire et l'un des hauts lieux des organisations criminelles de cette ville. Nombre de personnes aux activités douteuses, et de toute condition sociale, se rendent en ce lieu pour y sceller les accords les plus secrets, les liaisons les plus ambigües qu'elles soient commerciales, politiques ou criminelles et ce , pour le meilleur et pour le pire...

L'action concrète de ce GN se situe dans l'Impasse des Suaires ainsi que des batiments qui la composent mais également de quelques venelles annexes.

Certains jeux commerçants, de guildes (ou autres) peuvent être joués de façon virtuelle (sous forme de jeux dans le jeu) et sont le lien entre ce qu'il se passe dans les autres quartiers, à l'échelle parfois de la ville elle même, des actions des Guildes avec, bien souvent, des implications directes sur le terrain, directement sur le Grandeur Nature lors de le session de jeu.

Plan Général Byskal nuit_edited.jpg
bottom of page